mardi 8 mai 2012

oiseaux


Série oiseaux:
Gorgebleue à miroir "Luscinia svecica"

 

Tarier des prés "Saxicola rubetra"


Bergeronnette printanière "Motacilla flava"


Bergeronnette flavéole "Motacilla flavissima"

 

Huppe fascié "Upupa epops"


Combat de chefs


Hirondelle rustique "Hirundo rustica"


Traquet motteux "Oenanthe oenanthe"


12 commentaires:

Philippe Bullot a dit…

Tes portraits sont superbes! J'adore le gorgebleue dans son océan jaune, magnifique!

Dominique a dit…

Très belle série. J'aime beaucoup le première moi aussi.

valérie a dit…

Superbe une fois de plus, un petit plus pour celles avec en fond ce colza,qui apporte lumière et douceur.
Et tu as superbement bien réussi la posture de ce huppe Fascié solitaire.
Bravo Nadège !

Yanik a dit…

Série extra ! Bien sûr, la gorge bleue au colza est top mais tous sont bien plaisants.
Bravo.

laubaine a dit…

bien joli tout cela :)

lejardindelucie a dit…

L'or du colza donne un merveilleux fond pour ces beaux oiseaux! Tous tes portraits sont magnifiques! J'aime la huppe que j'entends de temps en temps , mais notre zone est trop urbanisée pour l'accueillir! Quel bel oiseau que cette hirondelle qui revient chaque printemps pour enchanter les campagnes !

Yannick Leroy a dit…

Belle série , ça laisse rêveur , bravo !

Chris a dit…

Ouah les premières sur fond de colza sont tout simplement à se rouler par terre... Ou donc as tu eu ca??? Je veux venir faire les mêmes... Ai jamais le gorge bleue... je la veux, je la veux ;-)

Bruno F a dit…

Quelle sublime série !!!
Bravo !

pascaline a dit…

C'est vrai, encore une belle série :) J'ai vu une huppe près de chez moi pour la première fois il y a peu, et je l'entends parfois dans le fond de mon jardin !

Isa a dit…

J'aime beaucoup regarder toute cette série...Bravos pour toutes ces photos !!!

nadège a dit…

Merci à vous tous pour vos commentaires et encore mille excuses pour ce retard (trop occupé).

Chris tout les photos faites autour de chez nous dans la plaine sauf le Gorgebleue qui se tient en plaine aux abords du marais poitevin.
Quand tu veux je t'y amène en mai (meilleur moment pour le chant).